Groupe Subaquatique Morlaix Plouezoc’h

La Baie de Morlaix

Homard
Située à l’ouest de la Bretagne et à l’entrée de la Manche, la Baie de Morlaix réunit les estuaires de la rivière de Morlaix et de la Penzé pour constituer une vaste échancrure dans la côte nord du Finistère, entre le Léon et le Trégor. La baie abrite ainsi une faune et une flore d’une grande richesse.

Une constellation d’îles, îlots et rochers lui confère une beauté particulièrement saisissante notamment à marée basse :
île Louet et Taureau

  • l’île Callot, la plus vaste, habitée par une dizaine de familles et accessible quelques heures par jour par une petite route submersible ;
  • l’îlot rocheux sur lequel est édifié le Château du Taureau, emblème de la Baie de Morlaix
  • l’île Louët, surmontée d’un phare et de la maison de ses anciens gardiens ;
  • l’île Stérec, massive et hérissée de pins ;
  • l’île Noire, basse et dénudée, dont la tour aurait inspiré Hergé dans la bande dessinée de Tintin ;
  • quantité d’îlots et rochers aux noms poétiques : l’île de Sable, l’île aux Dames, l’île Ricard, l’île Verte, l’Enfer et le Paradis…

La Baie de Morlaix dispose de nombreux atouts :
Taureau

  • un paysage remarquable qui s’offre depuis les sentiers côtiers bordant la Presqu’île de Barnenez à Plouézoc’h et la pointe de Pen al Lann à Carantec, ou depuis les vedettes assurant des excursions en mer ;
  • un exceptionnel patrimoine historique ouvert au public : le Château du Taureau, construit au XVIème siècle pour protéger la ville de Morlaix puis réaménagé par Vauban au XVIIIème siècle ;
  • le Cairn de Barnenez, plus grand tumulus européen datant de 4 500 à 3 500 ans avant J.-C. ;
  • le centre ville de Morlaix, regorgeant de maisons à pans de bois et de monuments historiques du XVème au XIXème siècle ;
  • une réserve ornithologique reconnue, constituée de plusieurs îlots rocheux accueillant d’importantes colonies de sternes, cormorans… qui y trouvent refuge pour l’hivernage et la nidification ;
  • des sites abrités des vents et de la houle, favorables aux activités nautiques (voile, kayak, nage) ;
  • des eaux de qualité et de riches fonds marins, propices aux activités ostréicoles, à la pêche à pied... et bien sûr à la plongée.
SPIP[ squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0